Vive l'Art Contemporain...

Et les femmes de ménage !

 

Article du Syndicat National des sculpteurs et plasticiens :

"Dortmund - Musée Ostwall Une femme de ménage détruit une partie d’une oeuvre [...] d’une valeur de 800 000 €, ayant "retiré la patine des quatre faces du baquet". "Il est maintenant impossible de lui rendre son aspect original", a précisé le musée.

La sculpture, "Quand cela commence à couler du plafond" (Wenn's anfängt durch die Decke zu tropfen) est un assemblage de planchettes de bois, qui surplombe une bassine en caoutchouc. Dans laquelle l'artiste avait projeté une couche de peinture censée représenter de l'eau de pluie séchée.

[...]

Le MONDE du 04.11.2011.


A ce sujet, il serait intéressant de lire ou relire l’excellent petit ouvrage de Jean- Philippe DOMECQ : « Artistes sans art ? » qui apporte un éclairage critique sur les impostures d’un certain art contemporain. Agora -Edition Esprit ."

Pourquoi n'y a-t-il pas plus de femmes de ménages comme ça ?

Qui pourraient libérer un peu d'espace, pour y mettre de l'art plaisant au public ?

Et consignons l'autre dans les livres, c'est amplement suffisant.