LE GISANT CHEZ POULET DE GRUISSAN

Article la Dépêche du Midi, 13 novembre 2014

 

 "Audaces visuelles à l'Espace d'art contemporain (Gruissan)"

 

Le sculpteur Olivier Delobel s'est prêté au jeu, allongé auprès de son gisant-autoportrait./ Photo DDM

2014-gisant-gruissan 

 

«Je voulais l'avoir fait de mon vivant», déclarait le sculpteur narbonnais Olivier Delobel, en présentant son autoportrait sous forme de gisant grandeur nature, réalisé en résine de polyester peinte, impressionnant les visiteurs au centre de la salle 2 à l'Espace d'art.

Le titre de la sculpture : «L'Idiot n° 3» annonce la présentation de plusieurs œuvres à géométrie variable, en terre cuite peinte, en référence à des œuvres littéraires dont «L'Idiot», de l'écrivain russe Dostoïevski. Expressions figées, couleurs improbables, les sculptures surréalistes de l'artiste évoquent la condition humaine sous une forme audacieuse et libertaire.

Dans la même salle, les aquarelles chatoyantes de la Narbonnaise Rosemary Constantin offrent une respiration providentielle aux parfums de «vanille et de mangue» des îles sous le vent.

La Guyane, aux magnificences exotiques, s'épanouit sous la transparence colorée de l'eau et du trait précis, créant une atmosphère de temps suspendu dans la 4e dimension.

La Dépêche du Midi.